La Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome : Façade et Croix Latine

Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome
Basilique Saint-Pierre du Vatican

Carlo Maderno : Façade, Portique et retour de la Croix Latine

En 1606 le pape Paul V, demanda à l’architecte Carlo Maderno de réaliser le portique et la façade.

Un architecte qui, en accord avec le pape, abandonna le projet de Michel-Ange et décida de revenir au projet de plan à croix latine de Raphaël, en augmentant de 80 mètres la longueur de la nef centrale de la basilique.

Il construisit ensuite la façade actuelle.

Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome
Basilique Saint-Pierre du Vatican
Un choix architectural qui, en projetant de 80 mètres en avant la façade de la basilique, eut pour conséquence de cacher la base de la coupole de Michel-Ange.

De ce fait, on ne peut voir la coupole dans son entier que depuis certaines fenêtres du musée du Vatican ou en s’éloignant de la basilique ou, mieux encore, depuis la terrasse du Castel Sant’Angelo.

Une superbe terrasse qui offre aussi l’une des plus belles vues à 360° sur Rome.

Les travaux de la nef centrale furent achevés en 1612 et la façade et son porche en 1614.

Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome
Basilique Saint-Pierre du Vatican
On put enfin consacrer la Basilique Saint-Pierre du Vatican le 18 novembre 1626, 1.300 ans après la consécration de la première basilique sous le règne de l’empereur Constantin.

En 1667 le pape Alexandre VII Chigi confia la création de la colonnade de la place Saint-Pierre à Gian Lorenzo Bernini.

Par son génie, Bernini réussit à amplifier l’impression de grandeur et de beauté de la Basilique Saint-Pierre du Vatican.

Le même Bernini réalisa également le superbe baldaquin de bronze situé sous la coupole, une œuvre colossale initiée en 1624 et terminée en 1633 sous Urbain VIII.

Page Précédente | Page Suivante

Retour en haut de la page


Retour en haut de la page