La Basilique Saint-Pierre de Rome en Italie : 43 Papes

Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome
Basilique Saint-Pierre du Vatican
43 Papes se succédèrent de 1450 à 1626 pour achever Saint-Pierre du Vatican.

Avant de devenir cet extraordinaire lieu d’art et de culte, l’histoire de la construction de la basilique fut des plus complexes : pour la seule période de sa construction allant de 1450 à 1626, ce ne sont pas moins de 43 papes successifs qui auront décidé de son aspect final.

Il nous faut pourtant remonter plus de mille ans auparavant pour comprendre l’importance religieuse de Saint-Pierre du Vatican.

En l’an 320, l’empereur romain Constantin décida de faire construire cette basilique sur le lieu même de la tombe de l’apôtre Saint-Pierre.

Statue de Saint-Pierre, Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome
Statue de Saint-Pierre
Saint-Pierre fut effectivement martyrisé dans le cirque de Néron qui était juste à côté de l’emplacement actuel de la Basilique Saint-Pierre du Vatican.

Cette Basilique de Constantin fut consacrée par le pape Silvestre Ier en 326 et terminée en 349.

Cette première Basilique Saint-Pierre était déjà très grande, elle comprenait cinq nefs ainsi qu’un grand atrium.

Malheureusement un peu plus de mille ans plus tard, elle se trouvait dans un tel état de délabrement qu’elle menaçait de s’écrouler sur les fidèles.

Une succession d’architectes et de projets différents

Devant le risque de l’effondrement de la basilique de Constantin et de ses conséquences non seulement en termes de risque, mais également d’image négative pour la Chrétienté, le pape Nicolas V décida en 1450 de la reconstruire et même de l’agrandir.

Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome
Basilique Saint-Pierre du Vatican
Il mandata pour ce faire les architectes Bernardo Rossellino et Léon Battista Alberti.

Mais à leur mort, il n’y avait guère que quelques débuts de murs affleurant le terrain du chantier.

Il fallut attendre encore un demi-siècle pour qu’en 1506, le pape Jules II de la Rovere fasse reprendre la construction sur la base de nouveaux plans élaborés par l’architecte Bramante.

Peu avant la mort de Bramante, les quatre premiers piliers de la nouvelle basilique et leurs arches étaient en place.

Basilique Saint-Pierre du Vatican à Rome
Basilique Saint-Pierre du Vatican
Le nouveau pape Léon X de Médicis, demanda ensuite à l’architecte Giuliano da Sangallo le jeune de reprendre les travaux.

Mais Sangallo décéda en 1517, et le projet fut confié à Raphaël.

Lequel Raphaël décéda à son tour en 1520, il laissa la place à l’architecte Giocondo da Verona auquel succéda ensuite Baldassare Peruzzi.

Comme on peut l’imaginer, cette succession d’architectes de talent ayant tous une idée personnelle et pas toujours en accord avec celle de leur prédécesseur ne pouvait guère faire avancer le chantier de reconstruction de la Basilique.

Les projets étaient en effet différents, sinon totalement à l’opposé de leurs prédécesseurs.

Page Prédédente | Page Suivante

Retour en haut de la page


Retour en haut de la page