Les Sculpteurs de Forcole à Venise


Paolo Brandolisio Remer atelier forocole gondole venise
Paolo Brandolisio Remer, dans son atelier
La forcola (fourche) est le point d’appui de la rame d’un bateau : elle est la pièce maîtresse qui subit toutes les contraintes de la manœuvre et de la propulsion.

Les gondole (gondola au singulier) et leurs forcole (au pluriel) à la forme si particulière sont exclusivement fabriquées à Venise. Les Squeri construisent les gondoles et les Remeri fabriquent les rames et sculptent les forcole.

Chacun sa spécialité, ce qui n’est pas le cas des squeri de la Lagune qui construisent toutes sortes de bateaux de travail ou de plaisance et qui les livrent équipés de leurs rames et de leurs forcole.

Les remeri sont des artisans qui travaillent pour les gondoliers et pour les passionnés de régates.

Les Forcole des Gondoles, un travail de maître

Il existe trois sortes de forcola : forcola de proue, de poupe et de côté.

forcola gondole mesure mensuration gondolier
La Forcola correspond aux mensurations et à
la corpulence du gondolier
La forcola d’une gondole est une pièce très particulière en ce sens qu’elle doit être taillée selon les mensurations et la corpulence du gondolier et en tenant compte, autant que possible, de sa façon de ramer et de son maintien sur le bateau.

Etant donné que le gondolier rame debout sur une plate forme à l’arrière, tandis que le rameur d’un sandolo est simplement debout sur le fond de son bateau, le plein bord de la gondole est donc plus bas, si bien que la forcola d’une gondole doit être plus haute que celle d’un sandolo. Les plus grandes forcole sont de fait les forcole de gondole.

Paolo Brandolisio est un remer qui a été formé par le maestro Giuseppe Carli, dont il a repris l’atelier depuis plusieurs années. Il nous a expliqué que le meilleur bois pour faire une forcola est le noyer, mais on peut utiliser aussi le poirier ou le cerisier.


Pour une forcola de gondole il prend un quart de tronc de noyer centenaire provenant du nord de l’Italie ou de Yougoslavie ; la pièce est d’abord dégrossie à la scie en suivant les lignes indiquées par les gabarits. Ensuite le travail de sculpture se fait à l’herminette et à la plane.

Les forcole sculptées par Paolo Brandolisio venise
Les forcole sculptées par Paolo Brandolisio
Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la forme étonnante de la forcola ne provient pas plus de la fantaisie que du hasard : les efforts très importants subis par la forcola se situent sur les morsi (mors) qui sont les échancrures arrondies sur lesquelles s’appuie le manche de la rame.

L’emplacement de chaque mors correspond à la position exacte de l’appui de la rame nécessaire pour manœuvrer la gondole : marche avant, marche arrière, virage court ou rotation sur place… il y en a huit en tout. D’où la forme unique et magnifique de la forcola bet!

Il faut environ une trentaine d’heures pour réaliser une forcola que le gondolier pourra utiliser normalement pendant une bonne vingtaine d’années, en enduisant régulièrement les mors de saindoux pour les protéger des frottements.

L’unique rame de la gondole mesure 4,20 mètre de long et elle est soit en bois exotique (Ramino), soit, plus traditionnellement, en hêtre.

La forcola est enduite d’huile avant d’être livrée pour un prix d'environ 1 000 €, ou plus, si elle est décorée… c’est le prix de cette “belle boîte de vitesse” sur mesure pour conduire une gondole qui coûte par ailleurs la bagatelle de 25 000 €, et qui ne fonctionne pourtant qu’à l’huile de coude !

Si vous avez envie de rapporter chez vous une forcole sculptée à la main, Saverio Pastor, Paolo Brandolisio et Piero Dri taillent des modèles réduits beaucoup moins chers. Le très beau modèle au tiers de la taille réelle coûte 150 €.


Retour en haut de la page