De l'Osmarin à San Zaccaria à Venise


La météo nous avait promis du bleu et du soleil et... ce fut du gris, mais pas trop dense. Qu'importe, Venise est belle quelle que soit la saison et la météo, chaque instant possède son propre charme, crée ses propres couleurs, sa propre atmosphère. L'essentiel est que la météo de demain soit juste, ensoleillée comme prévu, fête de la Salute oblige.

Aujourd'hui, une petite promenade dans le Sestier du Castello, entre le pont dei Greci et le rio de l'Osmarin, jusqu'au grand Campo de San Zaccaria, en passant par le Campo San Provolo. Beaucoup de noms mais rassurez-vous, beaucoup de beauté aussi !

Ça s'est passé un 20 Novembre à Venise...
- Le 20 Novembre 1537 : Lettre de Michel-Ange à l'Arétin. Ce dernier lui avait proposé ses services, trop tard, pour l'aider dans son projet du "Jugement Dernier" :
« Magnifique messire Arétin, mon seigneur et frère, au reçu de votre lettre, j'ai éprouvé joie et chagrin à la fois. Je me suis beaucoup réjoui car elle venait de vous dont le talent est unique au monde, et je me suis beaucoup désolé car j'ai exécuté une grande partie de la scène et ne puis mettre en œuvre votre évocation. Mais, si le jour du Jugement était arrivé et si vous l'aviez vu de vos propres yeux, votre description ne serait pas meilleure... »

- Le 20 Novembre 1854 : Ouverture au public du pont en fer de l'Accademia. Ce pont avait été construit par l'architecte Alfred H. Neville. On devait payer un droit de péage qui était reversé à Neville. Mais ce pont fut de courte durée et l'on décida, en 1933, de lancer un concours d'architecture pour un nouveau pont. En attendant les résultats du concours, on construisit un pont provisoire, en métal et en bois, qui est l'actuel pont de l'Accademia devenu... définitif !


Retour en haut de la page


Retour en haut de la page