De l'église dei Miracoli à la Corte del Milion à Venise


Les prévisions météo à Venise avaient prévu... du soleil et ce fut du ciel gris ! Tant pis, mais il paraît que demain, juré, nous aurons un ciel tout bleu.

Ciel gris ou pas, Venise avait ce charme de novembre aujourd'hui, intime avec un parfum de nostalgie dans la lumière et les couleurs, une Venise toute en douceur, y compris au niveau des températures : 17 degrés cet après-midi, pas trop mal pour la mi-novembre n'est-ce pas ?

Ça s'est passé un 13 Novembre à Venise...
- Le 13 Novembre 1497 : A l'occasion du rapprochement de Venise avec l'Espagne, lorsque cette dernière essayait de récupérer les territoires de Naples occupés par les Français, les Vénitiens prirent des décisions anti-juives en accord avec leurs alliés. C'est ainsi que le 13 Novembre 1497, la Sérénissima ordonna aux Marranes résidant à Venise de quitter la ville dans les 6 mois.

- Le 13 Novembre 1581 : On décide de construire la Riva del Fontego della Farina à Rialto et les discussions débutent sur la réalisation des Fondamente Nuove dans le Cannaregio.

- Le 13 Novembre 1732 : On décida, en mai 1732, que l'intégralité de la ville de Venise devait être éclairée de nuit. Tous les citoyens, à l'exception des miséreux, devaient participer aux frais de mise en place de l'éclairage public. Toutefois, en vertu de privilèges spéciaux qui leur avaient été octroyés, les Bombardieri (artificiers de l'Arsenal) s'étaient estimés exemptés de cette contribution. C'est le Sénat, dans une déclaration du 13 Novembre 1732, qui les força à s'acquitter, comme les autres, des frais de l'éclairage public vénitien.

- Le 13 Novembre 1828 : L'église de Santa Maria dei Servi fut désacralisée et vendue au début du XIXe siècle. A la fin des travaux de démantèlement de l'église, en 1828, il ne restait plus que la chapelle absidiale, derrière l'autel, là où était enterré Paolo Sarpi
En présence de l'architecte et d'un historien, on retrouva la dépouille de Fra Sarpi, identifiable grâce à une lame de plomb sur laquelle son nom était inscrit. Il fut ré-enseveli sur l'île cimetière de San Michele le 13 novembre 1828, en présence du Podestat et Comte Domenico Morosini et de nombreuses personnalités vénitiennes.


Retour en haut de la page


Retour en haut de la page