Biennales Biennale Art | Architecture
Biennale Art 2022 | 2019 | 2017 | 2013 | 2011
Biennale 2022 Artistes | Pays | Situation | Horaires Billets
Artistes Accardi | Adams | Altin | Andrade | Asawa | Ayon | Azoulay | Baeza | Bonnet | Cameron | Chaile | Cherri | Correa | Davis | Echakhch | Esbell | Euler | Fadojutimi | Fantin | Feodoroff | Fritsch | Ghebreyesus | Goldshmied Chiari | Goldwasser | Hill | Horra | Hovsepian | Humeau | Humphries | Hwami | Ikeda | Isolotto | Jurgensen | Katz A. | Katz B. | Keresztes | Kim | Knebl Scheirl | Kogelnik | Kudo | Leigh | Lewis | Ukraine | Mirga-Tas | Montes | Mukherjee | Ovartaci | Pachpute | Paulino | Pessoa | Pilotto | Qadiri | Rego | Saint-Phalle | Sara | Sedira | Sillman | Sime | Solar | Sunna | Talbot | Techno | Ursuta | Vicuna | Von Heyl | Wiggen | Zvavahera


Zineb Sedira « Les Rêves n'ont pas de Titre » Pavillon Français Biennale d'Art de Venise


Zineb Sedira est née à Gennevilliers en 1963, elle vit à Londres et travaille à Alger, Londres et Paris. Ses œuvres sont exposées au Pavillon Français de la Biennale aux Giardini.

Née à Gennevilliers, Zineb Sedira eut, dès l’enfance, le plaisir d’aller au cinéma avec son père voir des films égyptiens, des péplums et des westerns.

Elle put aussi découvrir les films des grands cinéastes en fréquentant le « Cinéma des familles » devenu le « Cinéma d’art et d’essais Jean Vigo » en 1978.

Ce cinéma municipal est l’une des sources d’inspiration de l’artiste d’origine algérienne qui a développé une œuvre polymorphe alliant le récit autobiographique à la fiction, et au documentaire pour traiter des questions politiques telles que la décolonisation, l’immigration en France, ou le problème des flux migratoires vers l’Europe.

En 2011, Zineb Sedira fondait « aria », acronyme de « artist residency in Algiers », une résidence d’artistes qui soutient le développement de la scène artistique contemporaine en Algérie.

Aria est le quartier général de la famille artistique algérienne de Zineb Sadira.

En 2017, en consultant pour la première fois les archives de la cinémathèque algérienne, elle découvrit que le cinéma développé après l’indépendance (1962) adhérait aux valeurs et à l’esthétique tiers-mondistes.

Elle se sentit proche de ce courant militant et anticolonial inspiré du modèle cubain ; c’est pour cela que dans son projet réalisé ici, elle tenait à rappeler qu’en France et surtout en Italie des réalisateurs ont coproduit des films avec l’Algérie entre 1960 et 1980.

Le film qui a particulièrement intéressé Zineb Sedira a pour titre « Les mains libres », tourné par Ennio Lorenzini en 1964-65 avec Mohamed Zinet comme assistant-réalisateur.

La première de ce premier long métrage algérien en couleurs se déroula en 1965 au Cinéma Afrique à Alger. Un mois plus tard, il était présenté hors compétition au Festival de Cannes.

« Les Mains Libres » étaient un film d’émancipation proposant au peuple algérien « de se récupérer après tant de décennies d’oubli et d’obscurantisme » qui fut ensuite projeté en Italie et en Algérie en 1966, pour disparaître rapidement des écrans et tomber dans l’oubli du grand public.

Installée en Angleterre depuis l’année 1988, Zineb Sedira présente une œuvre qui veut rappeler les liens qui unissaient trois centres de production de cinéma engagé des années 1960 et 1970, une époque d’espoir et d’optimisme qui se traduisait par des rêves universalistes de liberté et d’égalité.

L’époque insouciante du « peace and love » des hippies, et des utopies révolutionnaires de ceux qui rêvaient d’un « grand soir ».

Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre, Biennale Internationale d'Art de Venise
Zineb Sedira, Les rêves n'ont pas de titre

Artistes Accardi | Adams | Altin | Andrade | Asawa | Ayon | Azoulay | Baeza | Bonnet | Cameron | Chaile | Cherri | Correa | Davis | Echakhch | Esbell | Euler | Fadojutimi | Fantin | Feodoroff | Fritsch | Ghebreyesus | Goldshmied Chiari | Goldwasser | Hill | Horra | Hovsepian | Humeau | Humphries | Hwami | Ikeda | Isolotto | Jurgensen | Katz A. | Katz B. | Keresztes | Kim | Knebl Scheirl | Kogelnik | Kudo | Leigh | Lewis | Ukraine | Mirga-Tas | Montes | Mukherjee | Ovartaci | Pachpute | Paulino | Pessoa | Pilotto | Qadiri | Rego | Saint-Phalle | Sara | Sedira | Sillman | Sime | Solar | Sunna | Talbot | Techno | Ursuta | Vicuna | Von Heyl | Wiggen | Zvavahera
Biennale 2022 Artistes | Pays | Situation | Horaires Billets
Biennale Art 2022 | 2019 | 2017 | 2013 | 2011
Biennales Biennale Art | Architecture



Retour en haut de la page