Les Vénus du Titien : La Peinture à mains… nues

Le Titien, Tiziano Vecellio, Sainte-Marie-Madeleine pénitente, 1533, Galerie Palatina Pitti, Florence Italie
Sainte-Marie-Madeleine pénitente
Mais Titien respectait tout autant… l'amour et la beauté de la femme, ces œuvres profanes dont "Venus au miroir", montrent une autre face du talent du Titien, un peintre qui savait aussi bien rendre la peau nue des femmes que les drapés plus sages des saints.

Le Marquis de Sade et la Vénus du Titien

Le Marquis de Sade ne s'y trompe pas :

« La Vénus du Titien est une belle blonde, les plus beaux yeux qu'on puisse voir, les traits un peu trop prononcés pour une blonde, dont il semble que la main de la nature doive adoucir les charmes comme le caractère.

On la voit sur un matelas blanc, éparpillant des fleurs d'une main, cachant sa jolie petite motte de l'autre. »
Marquis de Sade

Paul Valéry et André Malraux : Frémissements et Sensualité

Le Titien, Vénus au Miroir
Titien Vénus au Miroir
Paul Valéry de compléter cette sensualité des toiles du Titien par ces mots :

« On sent bien que pour le Titien, quand il dispose une Vénus de la chair la plus pure, mollement assemblée sur la pourpre dans la plénitude de sa perfection de déesse et de chose peinte, peindre fut caresser, joindre deux voluptés dans un acte sublime, où la possession de soi-même et de ses moyens, la possession de la belle par tous les sens se fondent. »
Paul Valéry

André Malraux complète :

« Le frémissement ambré qui dispense à ses Vénus le don du bonheur… »

Le Titien, Amour Sacré et Amour Profane à la galerie Borghèse à Rome
Le Titien, Amour Sacré et Amour Profane
En somme, un raccourci pictural de la Venise officielle et de… l'officieuse, la Venise des multiples institutions religieuses côtoyant l'amour profane et les fameuses courtisanes de Venise.

Titien montre admirablement bien cette dichotomie vénitienne dans son superbe tableau “L'amour sacré et l'amour profane”

Le poète Marc Alyn

Le Titien, Amour Sacré et Amour Profane à la galerie Borghèse à Rome
Titien Amour Sacré Amour Profane
Marc Alyn dans son beau livre “Le Piéton de Venise” :

« Titien est le peintre du plaisir par excellence.

La nudité, chez lui, s'embrase d'une clarté qui semble surgir de la rencontre entre l'oeil et la peau, comme une allumette frottée sur un grattoir.

Le Titien, Amour Sacré et Amour Profane à la galerie Borghèse à Rome
Titien, l'amour Sacré
Les guirlandes de chair offertes se multiplient, soupirantes, dans Diane et Actéon ou Diane et Callisto ; sous le prétexte mythologique, on retrouve aisément les beautés peu farouches lutinées par Titien chez son ami l'Arétin.

Plus représentative, peut-être, d'un érotisme foncièrement vénitien, Vénus et l'amour avec un organiste annonce cette distanciation qui constituera l'essence du plaisir dans la société future de plus en plus fondée sur l'image.

Le Titien, détail de l'Amour Sacré à la galerie Borghèse à Rome
Le Titien, l'Amour Sacré
Une figure féminine aux formes épanouies s'abandonne rêveusement aux caresses d'un Cupidon plus porté sur la cuisse que sur l'aile, tandis que le joueur d'orgue se retourne épongeant des prunelles le spectacle jusqu'à l'ultime goutte.

La scène donne sur la campagne, comme si la surface peinte était conçue à la façon d'un balcon surplombant un vaste site naturel.

L'aveugle Eros devient ici Eros le voyeur.

Le Titien, Amour Sacré et Amour Profane, détail de l'amour profane, à la galerie Borghèse à Rome
Le Titien, l'amour profane
C'est par l'oeil que Venise jouit dans le dédale de ses couleurs : fulgurances, luxures transcendantes, et tant de soleils en rut sous ses lourdes paupières.

Elle séduit et se laisse prendre par le regard, aux marges de l'imaginaire et d'une exploration physique identique à la mort.

Qui la pénètre se fond dans la fraîcheur translucide d'un fruit.

Et la musique accompagne sournoisement chaque caresse ; l'organiste est le créateur d'orgasmes, l'instrument de la Révélation.

À Venise seulement, nous pouvons aspirer devenir Dieu. »
Marc Alyn

Le Titien Assomption de la Vierge

Le Titien - Wikipédia


Retour en haut de la page