La Sculpture à Venise


Sculpture Fondamenta de le grue
Sculpture Fd. de le grue

Qu'elle soit associée à des édifices religieux ou à des palais ou plus simplement parsemées sur les façades des maisons, parfois un seul petit médaillon rond sous une fenêtre, au-dessus d'une porte.


Et les sculpteurs de Venise nous ont laissé de magnifiques oeuvres, originales autant que belles.

 

Des Rencontres à Faire

C'est souvent au hasard de vos pas que les sculptures de Venise se rencontrent.

Et ce sont souvent de véritables“rencontres” entre votre regard et la sculpture que vous venez de découvrir.

 

Des Sculptures... humaines

Comment vous expliquer cela... ces sculptures, comme toute la ville, sont humaines, sont si proches de nous que nous nous laissons prendre par elles.

 

Colleoni par Verrocchio à San Giovanni e Paolo
Colleoni par Verrocchio à San Giovanni e Paolo

Elles nous interrogent, nous interpellent, souvent sont mystérieuses, lourdes de symboles souvent oubliés par nos sociétés informatisées, aseptisées.

 

Légendes et Mystères

Les sculptures de Venise évoquent légendes et mystères, lion, oiseaux, agneaux... le plus souvent en train de se dévorer. Qui est qui ?

 

Un Passé Militaire

Mais elles sont aussi là pour nous rappeler le passé glorieux de Venise, un passé souvent militaire, intransigeant, mais une intransigeance souvent aussi au service de la défense de la liberté, de cette liberté pourtant encore si rare à l'époque.

 

La Statuaire Religieuse

Église des Frari Venise
Église des Frari Venise

Mais la statuaire sait aussi être angélique, au service de l'amour de Dieu, des saints, omniprésents à Venise qui a bâti sa réputation sur les reliques de Saint Marc l'évangéliste.

 

Sculptures Polychromes

On découvrira ainsi de magnifiques sculptures polychromes le plus souvent conservées dans les églises.

 

Nous vous invitons donc à découvrir avec nous dans les pages d'e-Venise.com un aperçu des merveilles que recèle Venise.

 

Des Statues... Vivantes !

Regardez le visage de cette sculpture ci-contre, n'est-elle pas... vivante ?


Retour en haut de la page