Cafés et Bars à Venise, l'instant détente !


Le Café Rosso sur le Campo Santa Margarita dans le Dorsoduro
Café Rosso Campo Santa Margarita
Les cafés de Venise sont une longue tradition et sont apparus justement avec le “Café” !

Car c'est bien à Venise que le Café a été bu pour la première fois en Europe.

Une chose assez facile pour Venise qui en avait fait la découverte en Orient. Les premiers écrits que l'on trouve relatifs au café sont de Francesco Morosini, alors Baile à Constantinople entre 1582 et 1585. Et l'on sait qu'on le vendait à Venise mais comme plante médicinale en 1638.

Il fallu encore un peu de temps pour que l'on comprenne que le café était autre chose qu'un remède d'apothicaire et c'est seulement en 1683 que s'ouvrit dans les Procuraties Nuove le premier café, pour être précis, une “Bottega da Caffè”.

L'un des cafés les plus célèbres de Venise est le café Florian, lieu mythique de Venise depuis maintenant plusieurs siècles. Imaginez que le Café Florian date de 1720 !

George Sand écrit depuis Venise (après leur séparation) à Alfred de Musset, le 15 avril 1834 :« En attendant, je tâche de reprendre goût au travail. Je fume des pipes de quarante toises de longueur.

Je prends pour vingt-cinq mille francs de café par jour. »


En effet le café était cher à l'époque, ce que la même George Sand nous confirme dans Histoire de Ma Vie :

« Le café est indispensable à Venise. Les étrangers y tombent malades principalement parce qu'ils s'effrayent du régime nécessaire, qui consiste à prendre du café noir au moins six fois par jour.

[…] Le café était donc un objet coûteux dont il fallut commencer à restreindre la consommation. »
George Sand

Mais attention, les Vénitiens boivent du café “stretta” c'est à dire du café serré. Ce qui signifie que vous aurez environ 1 centimètre de café au fond de votre tasse. C'est très fort au goût et… meilleur pour la santé !

D'après les spécialistes, au plus le café est dilué dans l'eau, ou, si vous préférez, au plus il y a d'eau qui va traverser le filtre où se trouve la dose de café, au plus votre café contiendra de caféine.

Ce qui veut dire qu'un café stretta contient moins de caféine qu'un café longo ou un café americano, comme on nomme ici les cafés pour… étrangers !

« Le café, nous l'avons déjà dit, est excellent à Venise ; on le sert sur des plateaux de cuivre, accompagné d'un verre dont la dégustation occupe des heures entières les loisirs des vénitiens. »
Théophile Gautier - Italia 1855

Les cafés étaient une véritable institution à Venise et au XVIIIe siècle on en comptait 200 sur et autour de la place Saint-Marc dont plus de 20 uniquement sur celle-ci.

Seuls trois grands cafés (caffè en italien) subsistent sur la Place Saint Marc : le Florian, le Quadri et le Lavena. Tous les autres ont laissé place aux magasins pour touristes…


Retour en haut de la page