Burano, des Maisons de toutes les Couleurs

Maisons et lessive de toutes les couleurs sur l'île de Burano à Venise
De toutes les couleurs à Burano

Des Maisons de toutes les couleurs

A cette tradition de la dentelle qui donne son originalité à l'île, il faut ajouter sa beauté de papillon multicolore.

Si les maisons sont en tant que telles quelconques, essentiellement des petites maisons de pêcheurs, ce qui rend Burano si attractive est le fait qu'elles sont peintes de toutes les couleurs.

C'est même un véritable festival de couleurs qui vous saute aux yeux quand vous vous promenez dans les petites calli de Burano.

Elle flamboie dans une buée d'or

Les couleurs du Rio et de la Fondamenta de la Giudecca sur l'île de Burano à Venise
Rio et Fondamenta de la Giudecca
« Burano, beaucoup plus grande que Torcello, est toujours très peuplée et très animée au long de ses nombreux petits canaux.

C'est aujourd'hui jour de fête.

La population des pêcheurs, en habits de gala voyants et bariolés, circule sur les quais étroits, devant les petites maisons éclatantes de propreté, dont les portes et les fenêtres grandes ouvertes laissent voir les dressoirs chargés de faïences grossières enluminées et de plats de cuivre repoussé resplendissants.

Les couleurs des reflets et des maisons du Rio et de la Fondamenta de Terranova sur l'île de Burano à Venise
Rio et Fondamenta de Terranova
Sous le soleil, c'est un amusant tableau.

Antonio est ravi de notre admiration : il vibre aussi, mais en dedans, avec le sang-froid du gondolier flegmatique et se contente de murmurer : Per pittori! (pour les peintres)

En nous montrant d'un geste large l'île vivante et colorée qui flamboie dans une buée d'or. »
Edmont Radet - Visions Brèves 1904

La légende veut que les femmes de Burano peignaient leurs maisons de couleurs vives de façon à ce que leurs maris, lorsqu'ils étaient en mer, puissent reconnaître leur île de loin.

Couleurs et reflets Rio de San Mauro et Fondamenta de Cao Molecca sur l'île de Burano à Venise
Rio San Mauro Fondamenta Cao Molecca
Les couleurs des maisons ont évolué avec le temps et n'étaient certainement pas aussi éclatantes un ou deux siècles auparavant.

Tout d'abord le choix en coloris était plus restreint mais de plus à cette époque on utilisait des pigments d'origine minérale et non organique.

Les couleurs principales étaient alors l'ocre jaune et l'ocre rouge. Par contre, à partir de 1870, est apparu le Bleu de Prusse sur les façades des maisons de Burano.

Le Campanile penché de l'église San Martino sur l'île de Burano à Venise
Le Campanile penché de Burano
Généralement les maisons sont peintes de deux à trois couleurs très contrastées.

Et aujourd'hui, avec les peintures et pigments modernes, on assiste à une débauche de coloris comprenant toute la gamme des bleus, des verts, des rouges, des mauves, etc…

Et le miracle de Burano est là : même si parfois les couleurs utilisées sont osées, l'harmonie est conservée.

On a parfois l'impression de se promener dans un village fait de maisons de poupées pour enfants tant les couleurs sont jeunes et gaies.

Ajoutez à cela que la plupart de ces façades en technicolor se reflètent dans les canaux de la ville et vous obtenez un paysage des plus originaux et charmant.

Un Jardin de Fil | De Jolies Pénélopes

Couleurs et reflets sur l'île de Burano à Venise, sur le Rio et la Fondamenta de Terranova
Couleurs et reflets de Burano




Retour en haut de la page