Le rio del Gheto et le Pont di Ghetto Nuovissimo à Venise


Les beaux reflets du rio del Gheto, devant le pont di Ghetto Nuovissimo, dans le Sestier du Cannaregio à Venise.

On trouve une première trace écrite de ce pont en 1697 sous le nom de pont degli Agui (ou Agudi). On pense que son origine se situe entre 1627 et 1677.

Déjà en bois à l'époque, la société Antonio Pavan entreprend de le reconstruire en 1826. En 1864, la municipalité de Venise envisage de le transformer en un pont de fonte, comme le grand pont de Ghetto Nuovo qui enjambe le rio de San Girolamo. Les travaux sont votés et... rien n'est fait.

Il faut aussi dire que l'on passe alors de la domination autrichienne de Venise à celle de sa libération et de son rattachement à la nouvelle Italie.

En 1869, les techniciens de la commune déclarent que la structure du pont est "pourrie", mais que cela prendrait trop de temps pour réaliser un nouveau pont en fer. On décide donc de le reconstruire en bois.

C'est ainsi que depuis près de quatre siècles le pont degli Agui ou Agudi, devenu entre-temps pont del Ghetto Nuovo puis pont di Ghetto Nuovissimo ou Novissimo est resté de bois ! (photo du 6 Janv)

Le rio del Gheto et le Pont di Ghetto Nuovissimo, dans le Sestier du Cannaregio à Venise.
Le rio del Gheto et le Pont di Ghetto Nuovissimo

Retour en haut de la page