Les Reflets du rio del Malcanton à Venise


La douceur de vivre à Venise : cet après-midi, Toutou avec son maître, au milieu des reflets du rio del Malcanton, frontière entre les Sestieri de Santa Croce et du Dorsoduro à Venise. Dans le jardin sur la gauche, une statue de Saint-Pierre Martyr (ou Pierre de Vérone).

Le nom de Malcanton (portés par le rio et la Fondamenta) date de 1311. Cette année-là, Ramberto Polo, évêque du Castello, rend visite au curé de la paroisse de San Pantalon, Bartolomeo Dandolo, et à ses paroissiens pour encaisser la taxe sur les morts.

Or, la paroisse de San Pantalon en avait été exemptée par l'évêque précédent, Bartolomeo Querini, un évêque qui, avant d'arriver à cette charge, avait été curé de San Pantalon. Le curé Dandolo et ses paroissiens soutenaient que cette exemption de taxe était perpétuelle et refusèrent donc de la payer !

Le refus se transforma en révolte à laquelle se joignirent également les paroisses de San Nicolò dei Mendicoli, de l'Angelo Raffaele, de San Basilio et de Santa Margherita.

Dans la rixe générale, l'évêque du Castello, Ramberto Polo, fut tué dans ce lieu qui fut alors baptisé "Malcanton" mauvais angle ou encore sale coin, en vénitien.

Les 5 paroisses furent frappées d'excommunication et les habitants du Castello, les Castellani, ne les reconnurent plus.

Les hostilités entre Castellani et ceux de ces 5 paroisses se firent de plus en plus menaçantes au cours des années qui suivirent, surtout avec ceux de la paroisse de San Nicolò dei Mendicoli.

Elles atteignirent un point culminant le 31 octobre 1548, où une bagarre générale et finale eut lieu, au cours de laquelle les Castellani gagnèrent contre les Nicoloti, nom lié à la paroisse de San Nicolò dei Mendicoli.

On préfère le calme actuel !!!

Les reflets du rio del Malcanton, frontière entre les Sestieri de Santa Croce et du Dorsoduro à Venise.
Les reflets du rio del Malcanton


Retour en haut de la page